Vous aimez lire, écrire, partager vos histoires ?Au fil de la plume, venez nous faire découvrir votre univers...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ferguson (oui, y en marre, oui je craque)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ywëna
~Kiwi Suprême & Diva du Mal~
avatar

Messages : 740
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 22
Localisation : Royan

Carte d'identité
Style préféré n°1: Action/Aventure
Style préféré n°2: Humour
Nombre de fic/livre/etc. écrits :: 12 écrits, dont 7 terminés.

MessageSujet: Ferguson (oui, y en marre, oui je craque)   Mer 20 Aoû - 13:08

    Je vais vous mettre en rouge foncéles éléments rajoutés au texte original, mais sinon, ce post est resté le même :

    Si vous savez tout sur l’affaire Ferguson, que vous n’avez pas juste écouté les trois phrases balancées par TF1, oui, vous pouvez sauter ce post et passer au chapitre suivant (à paraître le 24 août). Si vous ne savez pas qui est Mike Brown, si vous pensez que ce qui se passe à Ferguson n’a rien de spécial, alors jetez un œil.

    ATTENTION, ce texte est extrêmement violent.

    J’ai posté ce texte sur ff.net : seulement, une lectrice m’a très justement fait remarquer que dans quelques mois, il cesserait d’être d’actualité et serai plus une gène qu’autre chose, et que de plus, certains lecteurs étaient trop jeunes, ou n’avaient pas le courage, de faire face à un truc aussi horrible. Ce qui est très juste, parce que moi, à dix ans, face à un tel texte, je me serai sentie limite mal. Seulement, maintenant, j’en ai vingt, je craque, alors le texte violent, c’est moi qui l’écrit.

    Ceci est un message, parce que je suis une affaire depuis plusieurs jours avec une horreur grandissante et que je suis horrifiée par la façon dont les médias traitent l’affaire. Je suis horrifiée par cette censure (certains lecteurs ont bondi en lisant ce mot : désolée, mais des tas d’informations sont passées à la trappe au moment d’être relayés par les médias officiels, et je n’ai pas d’autre mot pour ça) et ce déni. Ce n’est pas de la fiction : c’est la réalité, et c’est laid, c’est horrible, et les gens n’ont pas le droit de détourner les yeux et faisant comme si ça n’existait pas.

    Peut-être avez-vous entendu parler de Ferguson, cette ville du Missouri, où il y a des émeutes. Les médias nous disent que les flics font ce qu’ils peuvent mais que la communauté de cette ville est violente et ne veut pas s’arrêter, tout ça parce qu’un voleur a été abattu.
    C’est faux. C’est faux et dégueulasse parce que la police a refusé d’écouter les témoignages des gens qui étaient sur place (il a fallu que le FBI intervienne. Le FBI, pas la police !), parce que le 911 refuse les appels venant de cette ville, que les policiers sont plus lourdement armés que les troupes qui ont envahi l’Irak, et que le McDonald est transformé en hôpital pour soigner les enfants gazés.

    Je sais que vous venez ici sans doute pour échapper à la réalité, mais pour une fois, ce post est sérieux, très très sérieux, alors je vous en prie, lisez tout. Ne laissez pas continuer la loi du silence, ne laissez pas la télé vous faire mépriser et haïr les gens qui sont les victimes dans l’affaire.

    Cette histoire est la traduction de témoignages de gens qui étaient sur place lors des évènements. Tout est réel. S’il-vous-plaît, ne niez pas ça. Tout est vrai.

    .

    Le 9 août, Mike Brown (18 ans, grand, gentil, noir) revient d’un magasin de bonbon. A mi-chemin, il croise un pote (Dorian Johnson, il a écrit son témoignage sur le net quand la police a refusé de l’interroger), et ils continuent leur route ensemble vers chez Mike. Une voiture de police s’arrête près d’eux.

    Selon la police, l’officier dans cette voiture cherchait le suspect d’un vol de cigares commis peu de temps avant. Selon la police, Mike a essayé de prendre le revolver du flic. Selon la police, Mike était un voleur. Selon la police, si le flic a tiré, c’était pour se défendre.

    Seulement, le flic qui s’est arrêté près de Mike et Dorian ne savait pas qu’il y avait eu un vol de cigares (il l’a admis dans une conférence de presse). Il a juste baissé sa fenêtre et dit aux deux garçons : "get the f—k on the sidewalk", autrement dit "bougez votre cul sur le bas-côté". Seulement, des voitures garées encombraient le bas-côté. Mike lui a dit qu’ils n’étaient pas très loin de chez lui, ils en avaient pour encore quelques mètres seulement, puis Dorian et lui se sont remis à marcher. Et là, le flic a pété un boulon.
    Il a reculé d’un coup, se mettant en travers de la route, et a voulu ouvrir sa portière : seulement, elle a rebondit contre Mike, et s’est donc refermée. Est-ce qu’il a cru que le gamin l’avait fait exprès ? Mike était très grand, très costaud, et même après s’être pris une portière de voiture dans la face, il n’a pas trébuché. Le flic a alors sortit le bras par sa fenêtre baissée et a attrapé Mike par le col de son T-shirt et son cou, sous le regard horrifié de Dorian qui était pétrifié de terreur.

    Mike a essayé de se dégager, étranglé : le flic a continuer à tirer sur le T-shirt, et c’est là qu’il dit "I’m gonna shoot you", c’est-à-dire : "je vais te tirer dessus".

    De son autre main, il a sorti son arme. Il a dit encore une fois "I’m gonna shoot you", et il a tiré. Comme ça. Sur le gosse qu’il dont il tenait le cou dans sa main libre. Dorian aurait pu toucher Mike en tendant le bras : il a vu le feu jaillit de la gueule du flingue, et il a vu le sang se mettre à pisser sur le côté droit du T-shirt de son ami.

    Mike et Doria se sont enfuis : il y avait trois voitures garées sur le trottoir, et Dorian s’est caché derrière la première, dont les deux passagers hurlaient. Mike lui a crié de courir, et ne s’est pas arrêté, lui. Est-ce que vous vous arrêteriez, vous, si un mec avec un flingue vous avez tiré dessus sans raison et s’apprêtait à finir le boulot ?
    Mike a continué à courir, a dépassé la troisième voiture, et là, BAM. Une balle l’a eu en plein dos. Le flic le guettait. A ce moment-là, Mike s’est retourné, les mains en l’air, en criant "I don’t have a gun, stop shooting !". "Je n’ai pas d’arme, ni tirez pas !".

    Le flic et Mike étaient face à face, Mike avait les mains et l’air, l’air terrifié, il pissait le sang, il criait qu’il se rendait. Et le flic a tiré six autres balles en rafale, pan-pan-pan-pan-pan-pan. Mike est tombé à terre, puis s’est recroquevillé en position fœtale, et a cessé de bouger.

    Dorian s’est enfui. Les gens dans la rue hurlaient, appelaient les secours, voulaient aider Mike : mais le policier les a empêché d’approcher. Des flics sont arrivés en renfort, ont tracé un périmètre de sécurité autour du corps. Une infirmière qui vivait dans le coin a supplié les policiers de la laisser s’approcher, d’essayer de réanimer Mike : ils ont refusé. La mère de Mike est arrivée et a suppliée qu’on la laisse voir son petit garçon : ils ont refusé.

    Ils ont laissé le corps de Mike Brown quatre heures dans la rue, recroquevillé en position fœtale, dans une mare de sang, sans même un drap pour le recouvrir. Quatre heures. Sous les yeux de toute la ville.

    Mike Brown avait dix-huit ans. Mon petit frère est plus âgé. Mike Brown avait dix-huit ans, et il est mort parce qu’un flic n’a pas supporté qu’un gamin ne dégage pas de la rue à son ordre.

    Mike était noir et son assassin était blanc. Est-ce que ça se résume à ça ? Peut-être. Peut-être aussi que Mike a roulé des yeux quand le flic lui a dit de dégager, peut-être qu’il a griffé la main qui l’étranglait. On s’en fout. Mike avait dix-huit ans et il n’avait rien fait de mal. Il ne méritait pas de mourir. Est-ce que les flics ont un tel mépris pour la vie humaine ? (Les flics américains, les flics militarisés à l'extrème : je précise, en France, malgré tous nos travers, on n'en est pas encore là). Ou juste celle des noirs ? C’est une question qui fait peur. C’est une question que les gens ne veulent pas se poser. Alors ils blâment Mike. Oui, ils blâment ce gamin assassiné.

    Et oui, petit malin tatillon, pour moi, Mike Brown est un gosse, à dix-huit ans : et pas seulement parce que la majorité aux Etats-Unis est à vingt-et-un ans. Il était un enfant parce qu’il n’avait pas les moyens de se défendre.

    Et vous savez quoi ? Le type qui lui a fait ça est en congé payé. Congé payé (oui, je sais que c’est une sanction, officiellement : il n’empêche qu’il reste payé et protégé par son département).

    En Amérique, vous pouvez assassiner un gamin. Visiblement, ce n’est pas pénal.

    Voilà pourquoi il y a des émeutes à Ferguson. Parce que Mike Brown a été tué par un type qui n’avait rien à lui reprocher, et qu’aucune sanction n’est prise contre ce type. Au lieu de ça, les médias blâment Mike Brown.
    Ils ont commencé par dire qu’il avait volé des bonbons : puis, quand le vendeur de bonbons (dont les flics ont refusé le témoignage. Authentique.) a dit dans toute la ville que Mike avait payé ces bonbons, la police a dit que Mike a volé des cigares, et ils ont diffusé des images provenant d’une vidéosurveillance (que vous avez peut-être vues à la télé). On y voit un black, aux traits flous, se battre avec le vendeur. Il n’y a pas de date, elle a été coupée des images. Vous savez pourquoi ? Parce que ces images datent de JUIN. C’est un mensonge flagrant et délibéré. Je n’en revenais pas.
    La police a continué à essayé de salir Mike en disant qu’il avait essayé de prendre son arme au policier, malgré les cinq témoins à moins de trois mètres qui ont tout vu. Quand ces témoins ont essayé de se manifester, la police leur a dit de rentrer chez eux. Aucun témoignage n’a été accepté (yep, il a fallu que le FBI ouvre sa propre enquête). La police a aussi dit que le policier qui a tiré portait des marques de blessures, de coups, de griffures aussi : ce n’était pas Mike. C’était les gens qui voulaient aider Mike au sol (vivait-il encore après ces huit balles ? Est-il mort par terre, alors que son meurtrier empêchait les gens de venir l’aider ?)

    (L’autopsie dit qu’une balle l’a touché à la tête : mais Dorian Johnson l’a vu bouger après être tombé, quand il s’est recroquevillé… Je ne sais pas.)

    La police n’essaie pas de faire une enquête. Elle essaie de justifier ce meurtre. Elle essaie de dire "oui, mais…", elle essaie de dire que ce n’était pas de sa faute, que Mike n’avait qu’à avoir l’air moins menaçant.

    On s’en fout qu’il y ait eu l’air menaçant. Il avait dix-huit ans et suppliait pour sa vie. Rien ne peut justifier son meurtre.

    Et oui, c’est un crime raciste. Parce que ça ne serai jamais arrivé à un blanc. Pas aux Etats-Unis.

    .

    J’espère que vous n’avez pas refermé cette fenêtre, écœurés par ce déballage d’horreur et de réalité. Restez avec moi encore un peu. Parce que Mike est mort le 9 août : mais les émeutes à Ferguson continuent encore aujourd’hui.

    Il n’y avait pas d’émeutes au départ. C’était des manifestations pacifiques. Des gens qui marchaient, avec leurs familles, les mains en l’air, avec des panneaux sur lesquels il était écrit "Don’t shoot", puisque c’était les derniers mots de Mike. Mais la police a réagit à coup de matraques et de gaz lacrymogène : avant la fin de la journée, ils avaient déclaré la loi martiale, amenaient des chars, de l’artillerie lourde. Les choses ont dégénéré.

    Ce ne sont pas des policiers, ce sont des soldats, maintenant. Et la différence est fondamentale. La police est censée servir et protéger. Les soldats sont là pour tuer, soumettre, et conquérir.

    Les choses ont dégénéré, et ce n’est pas de la faute des civils.

    Avec la police occupée à tabasser les manifestants, les gazer, leur tirer dessus (avec des balles en caoutchouc, mais cherchez sur Internet le genre de dommage qu’une balle de plastique à cette vitesse peu faire. Attention, certaines images sont assez dégueu et déconseillées au plus jeunes)… Avec la police occupée à faire de cette ville une zone de guerre, il y a eu de vraies émeutes. Des gens hurlants et protestant. Un pillage, aussi : un magasin d’alcool. Les médias américains se sont jetés dessus bien sûr : "Regardez comme ce sont des sauvages, on arrête de les contrôler et ils pillent et volent". Ont-ils parlé des habitants de la ville qui sont venus entourer le magasin en question pour le protéger ? Ont-il parlé des habitants qui se sont répartis les tâches de protéger les différents commences lors de la vague de panique ? Bien sûr que non.

    Ensuite, les journalistes ont été bannis de la ville. Littéralement. La police les a gazés et attaqués jusqu’à ce qu’ils partent. Il y a également interdiction de survoler la zone. Des voitures barrent les routes pour empêcher les gens d’entrer ou de sortir de la ville.

    (Récemment, des journalistes sont retournés à Ferguson : ils se font néanmoins attaquer tout autant que les manifestants, peut-être même plus, car les policiers cherchent à supprimer les caméras. Les photographes sont les premiers embarqués).

    Ce n’est pas une façon de traiter les gens qu’ils sont censés protéger. Comme le dit le Nouvel Observateur : "Hormis un épisode isolé de pillage, la police de Ferguson n’est pas confrontée à un danger particulier. Cependant, elle traite les manifestants – et les habitants pour faire court – comme une population à occuper, pas comme des citoyens à protéger. Cela révèle un problème plus large." En effet. Mais les soldats pensent sans doute que ce sont des ennemis. Parce que la majorité de Ferguson est noire, et que quelque part dans la tête des américains blancs, il y a cette idée inconsciente que Noir = Délinquant, Ennemi, Voyou, Terroriste, Etranger.

    Et ça ne s’arrête pas. Ça ne s’arrête toujours pas. Au jour du 19 Août où j’écris ces lignes, les émeutes se poursuivent encore.

    Vous avez sans doute entendu parler du nouveau chef de police qui a été placé à la tête des opérations après les premières émeutes. Ronald Johnson : un noir, originaire de la ville, qui a marché avec les manifestants. Ça a permit quelques images paisibles aux journalistes. Après ça, les journalistes ont été chassés à nouveau, et la même chose a recommencé. Les manifestants crient : "Inculpez ce flic de meurtre et on s’en ira !", mais la seule réponse qu’ils ont ce sont le canon des armes automatiques. Des photos ont été prises : je ne mens pas. Les policer qui font face aux manifestants les insultent. Ils les traitent de sales singes. Ils se baladent avec des sprays au poivre qu’ils pulvérisent dans les yeux des enfants (après tout, ils sont à bonne hauteur, pas besoin de lever le bras). Ils agitent leurs armes devant les manifestants et leur disent de dégager s’ils ne veulent pas être les suivants.
    Et après ça, les gens s’étonnent que les manifestants hurlent, jettent des bouteilles, s’indignent, deviennent violents. Les flics sont littéralement en train de leur dire que ce qui est arrivé à Mike ne sera pas puni et pourra recommencer. Le gaz lacrymogène a envahi les rues au point que le McDonald est transformé en hôpital : ils versent du lait dans les yeux des enfants qui ont été atteint.

    Et personne n’en parle. Personne n’en dit un mot dans les médias aux Etats-Unis, en Europe (et je ne commence pas à parler de la version donnée par TF1, sinon je vais être vulgaire). Tout ce que je sais vient des réseaux sociaux, des gens qui posent des photos sur Tumblr ou Twitter et qui demandent de sauvegarder ces images parce que ça va être supprimé. Tout ce que je sais vient des articles en lignes postés par des témoins qui ont assistés au meurtre, mais aussi aux émeutes, et qui n’arrivent pas à se faire entendre. C’est de la censure. L’Etat refuse de dire que la faute est celle des militaires.
    Vous n’entendrez personne à la télé vous dire que la violence exercée par les policiers continue à Ferguson. Les médias essaient de salir l’image des gens de cette ville, encore et encore, pour justifier le meurtre de ce gamin de dix-huit ans. Alors personne ne dit que quand des gens en pleurs appellent la police à Ferguson pour avoir des nouvelles d’un fils ou d’un ami qui est là-bas, la personne qui décroche leur rit au nez et leur dit "rappelle-moi quand t’aura un doctorat, chérie !" avant de raccrocher. Personne ne parle des secours qui n’ont pas le droit d’entrer dans la zone, des appels vers le 911 qui sont simplement coupés. Personne ne parle des policiers qui se baladent avec des armes lourdes au milieu des gens qui ont les mains en l’air et sont désarmés, et qui leur crient qu’ils vont les massacrer.

    Ceci se passe aux Etats-Unis. Ceci est une action violente à caractère militaire, injuste et disproportionnée, exercée par des soldats lourdement armés contre des citoyens américains désarmés.

    Je ne comprends pas qu’on n’ait pas encore parlé de terrorisme. Est-ce que ce terme est réservé aux situations où ce sont les blancs les victimes ?

    .

    Ne laissez pas la loi du silence se poursuive. Ne laissez pas les menteurs et les racistes continuer à parler à votre place. Haussez la voix. Vous connaissez la vérité à présent : ne la laissez pas s’éteindre.

    Ne laissez pas la vérité s’éteindre. Ne laissez pas les tueurs d’enfants dormir la conscience tranquille.

    (Yep, c’est naïf de dire ça. Naïf, idéaliste et ça vous fait peut-être ricaner : mais moi, ça me dérange que tant de gens restent silencieux et confortablement ignorants de toute l’histoire (ou seulement d’un pan dérangeant). Donc oui, je serai chiante et geignarde. Je n’en suis même pas désolée. Certains trouveront que ça manque de tenue : je trouve que vous manquez d’ouverture d’esprit.)

    .

    Mes sources :
    Dorian Johnson (témoin du meurtre)
    Lesley Lowery (journaliste)
    Phillip Walker (habitant de Ferguson)
    Un proche d'Henry Davis (habitant de Ferguson également)
    Liza (habitante de Ferguson)
    Paul Hagan (blogger)
    Cassandre (habitante de Fergusson)
    Clementine (bloggeuse)
    "I Don’t Want To Be Afraid Of The Police" par Franchesca
    eyesFLOODpanties (compte Twitter d’un habitant de Ferguson)
    caliginouskarkat (bloggeuse)
    Alisha (habitante de Ferguson)
    W. Florissant (compte Twitter d’un habitant de Ferguson)
    Kat-LynD (parente d’un habitant de Ferguson)
    ShordeeDooWhop (blogueuse)
    "Le Nouvel Observateur"
    "FranceInfo"
    "TF1"

    … Et trois autres comptes twitter appartenant à des habitants de Ferguson, mais qui ont été supprimés, malheureusement.



_________________
.

.  


Ywëna a écrit:
Admin un peu déjantée et complètement narcissique, adepte de bière au miel et de sirop de kiwi, fondatrice d'un fan-club de gens bourrés, shippeuse à ses heures perdues, adepte convaincue et monomaniaque de l'écriture compulsive, co-fondatrice du fan-club d'Enma-la-nympho, cinglée et contagieuse. Enchantée.


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://au-fil-de-la-plume.forumactif.org
V-Power
Connaisseur
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 17
Localisation : Qui sait... Peut-être derrière toi!

Carte d'identité
Style préféré n°1: Action/Aventure
Style préféré n°2: Mystère
Nombre de fic/livre/etc. écrits :: *keuf keuf*

MessageSujet: Re: Ferguson (oui, y en marre, oui je craque)   Mer 20 Aoû - 14:22

Effectivement, tu l'as peaufiné, ce texte, ça fait plaisir et c'est d'autant plus frappant.
Je peux pas m'empêcher d'imaginer ce que ça aurait donné si une telle affaire avait eu lieu en France... Déjà que la situation face au gouvernement est tendax de chez tendax, (ce n'est peut-être que mon opinion mais les américains -il faudrait Etat-uniens- placent davantage de confiance en leurs dirigeants.), et avec les différents entre les communautés, le pays aurait explosé. Plus ou moins littéralement.
Et à côté de ça, les sondages indiquent que les Etats-uniens ne ressentent pas de racisme dans leurs vies quotidiennes... Hum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirara
* Sailor Pingouin *
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 14/01/2012
Age : 18
Localisation : Angers

Carte d'identité
Style préféré n°1: Action/Aventure
Style préféré n°2: Humour
Nombre de fic/livre/etc. écrits :: Deux fic terminée, une abandonnée, et plusieurs projets d'histoire originales en maturation...

MessageSujet: Re: Ferguson (oui, y en marre, oui je craque)   Jeu 21 Aoû - 23:24

Oh, j'ai vu ce texte, et sérieusement, il est génial. Pas dans ce qu'il raconte, hein, mais je trouve que tu as vraiment super bien réussi à faire passer le message. Tu informes, tu convaincs, et mine de rien, il est touchant, ton texte. Alors juste bravo pour ça, parce que vraiment, on mérite de savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ywëna
~Kiwi Suprême & Diva du Mal~
avatar

Messages : 740
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 22
Localisation : Royan

Carte d'identité
Style préféré n°1: Action/Aventure
Style préféré n°2: Humour
Nombre de fic/livre/etc. écrits :: 12 écrits, dont 7 terminés.

MessageSujet: Re: Ferguson (oui, y en marre, oui je craque)   Sam 23 Aoû - 13:30

    Merci à toutes les deux Very Happy N'hésitez pas à chercher les news concernant Ferguson sur Google, mais faites un tour sur les réseaux sociaux pour avoir la version complète de l'affaire, aussi...

    Je continue à suivre cette histoire et, bon, pour ceux qui ne savaient pas : un autre type a été tué (soupçonné d'avoir volé dans un petit magasin, i était aussi soupçonné d'avoir un couteau sur lui, et quand les policiers ont braqué leurs armes sur lui, il les a contournés plutôt que de se coucher à terre. Un article, mais surtout une vidéo ici.)

    La Garde Nationale, envoyée par Obama pour éviter que la police ne soit trop brutale, a été, ben... Aussi brutale que la police, ce qui fait que sa présence a été considérée comme un échec et que le gouverneur lui a ordonné de se retirer (hier). Un article ici, mais il est un peu léger... J'essaierai de trouver des vrais témoignages plus tard.

    Les violences n'ont pas cessées pour autant, même si hier était une nuit assez calme : pas de gaz, pas de blessés, etc. Mais comme les manifestations continuent et que des images de mecs armés jusqu'aux dents continuent à se répandre, les gens commencent à prendre conscience du fait que : 1) la police est ultra-militarisée, 2) les américains sont à peine moins racistes que lors de la ségrégation.


    En parlant de racisme. Argh. Bon, je vais essayer d'être calme. Darren Wilson, le mec qui a tué Mike Brown. Sa famille a lancé une collecte de soutien de Darren Wilson. En gros, des gens lui donnent de l'argent en lui disant que c'est injuste qu'ils soit puni pour avoir tué un noir.
    J'ai découvert ça sur Tumblr (post ici, en anglais, Reverso est votre ami) et certaines des réponses... Je n'arrivai pas à y croire. Genre "réveillez-vous, Amérique Blanche !" ou "mettons fin à cet échec appelé 'diversité' !".
    ... Je suis complètement outrée. Et sidérée. Des centaines de gens ont participé à cette collecte. Des gens que tu pourrais croiser dans la rues, des gens... Normaux, pas des gens considérés comme tarés racistes. Alors, si ça, c'est la norme.... Ce qui arrive aux Noir n'est pas près de s'arrêter.

_________________
.

.  


Ywëna a écrit:
Admin un peu déjantée et complètement narcissique, adepte de bière au miel et de sirop de kiwi, fondatrice d'un fan-club de gens bourrés, shippeuse à ses heures perdues, adepte convaincue et monomaniaque de l'écriture compulsive, co-fondatrice du fan-club d'Enma-la-nympho, cinglée et contagieuse. Enchantée.


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://au-fil-de-la-plume.forumactif.org
Don-jul
+ Seigneur des Corbeaux +
avatar

Messages : 204
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 23
Localisation : Vignot, je peux le dire personne ne peut connaître XD

Carte d'identité
Style préféré n°1:
Style préféré n°2:
Nombre de fic/livre/etc. écrits ::

MessageSujet: Re: Ferguson (oui, y en marre, oui je craque)   Sam 23 Aoû - 13:38

Non mais c'est quoi cette collecte ?!!
"Amérique blanche"... Non mais et puis quoi encore !!! Ce territoire est à la base Creek.... Enfin... C'est complètement con!

_________________


Vassal de :
- Cap'taine Loir Ninja Iere de La Rochelle dit la Perverse
- Impératrice Ywëna, Ière des Loutres et Duchesse d'Andross Chevalier du titre des Hermines et Chevalier de l'Ordre de St-Kiwi
fan-club d'Enma-la-nympho

Mon citron de compagnie :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
V-Power
Connaisseur
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 17
Localisation : Qui sait... Peut-être derrière toi!

Carte d'identité
Style préféré n°1: Action/Aventure
Style préféré n°2: Mystère
Nombre de fic/livre/etc. écrits :: *keuf keuf*

MessageSujet: Re: Ferguson (oui, y en marre, oui je craque)   Sam 23 Aoû - 20:12

c'est sur, cette histoire de dons, c'est ridicule et terrifiant: et c'est pareil en France, les ordures, tu les croises et reconnais sur les réseaux sociaux, mais, dans la rue, comment savoir? (Je pense particulièrement à certains commentaires sur LCI...)

Les américains sont quand même super hypocrites question raciste.... Tout va bien, qu'ils disent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Don-jul
+ Seigneur des Corbeaux +
avatar

Messages : 204
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 23
Localisation : Vignot, je peux le dire personne ne peut connaître XD

Carte d'identité
Style préféré n°1:
Style préféré n°2:
Nombre de fic/livre/etc. écrits ::

MessageSujet: Re: Ferguson (oui, y en marre, oui je craque)   Dim 24 Aoû - 20:21

Ferguson s'est reproduit... A New York cette fois !!! Homme noir, cette fois plus vieux tué par strangulation par des flics blancs...
J'ignore trop de la situation pour en parler... Je sais juste ça que beaucoup de New Yorkais condamnent l'acte.

_________________


Vassal de :
- Cap'taine Loir Ninja Iere de La Rochelle dit la Perverse
- Impératrice Ywëna, Ière des Loutres et Duchesse d'Andross Chevalier du titre des Hermines et Chevalier de l'Ordre de St-Kiwi
fan-club d'Enma-la-nympho

Mon citron de compagnie :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ferguson (oui, y en marre, oui je craque)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ferguson (oui, y en marre, oui je craque)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MASSEY FERGUSON 835 DX démarre et cale
» LEmac cormick f 240 ne démarre plus
» Massey F. 140 ne démarre plus après avoir cabré
» problème de démarrage sur un ferguson 35 diésel
» Problème demarrage Ferguson petit gris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au fil de la plume... :: Vide-grenier :: Bloc-notes-
Sauter vers: